BOULOGNE-SUR-MER – Tendez l’oreille, le jardin éphémère va être vendu aux enchères – 03/02/17

Logo La Voix du Nord

 

 

 

Comme elle l’avait déjà fait avec le jardin éphémère de 2014, la ville de Boulogne va éparpiller les éléments du jardin éphémère de l’été dernier. Tout va se passer sur Internet, sur un site de vente aux enchères réservées aux collectivités publiques. On peut y faire de très bonnes affaires.

oreille-boulogne

 1. Pourquoi la mairie s’en débarrasse ?

La mairie de Boulogne (comme d’autres mairies du Boulonnais) a signé un partenariat avec webencheres.com, un site spécialisé dans la vente aux enchères de matériel des collectivités publiques. Elle avait déjà éparpillé de la même façon le jardin éphémère de 2014. Cela lui permet de récolter (un peu) d’argent, tout en permettant un recyclage des objets et plantes utilisées. On peut aimer le jardin des cinq sens et avoir le sens… des affaires.

2. Comment ça marche ?

Une bonne partie des éléments qui ont servi au décor du dernier jardin éphémère est proposée sur le site Internet oùune fiche est consacrée à chacun des articles. On peut y lire une description de la marchandise, le montant de sa mise à prix et la date de la fin de l’enchère. On peut enchérir sur cette même page.

3. Qui peut acheter ?

La vente est ouverte à tous les particuliers. Même si on imagine que d’autres mairies peuvent être intéressées par ce genre de matériel, pour garnir un jardin ou décorer un parc.

4. Est-ce que ça vaut le coup ?

Sur la soixantaine de lots proposés à la vente, on a « flashé » sur les magnifiques pots en terre cuite jaune et bleu digne du jardin Majorelle… et mis à prix seulement 10 € ! Les amateurs de décoration originale devront être un peu plus fortunés : les deux oreilles qui représentaient l’ouïe dans le jardin des cinq sens seront proposées au départ à 2 000 €. Enfin, les jardiniers qui cherchent du matériel très pratique trouveront par exemple des claustras (paroi ajourée) mis à prix 20 €.

Pour l’instant, on peut seulement faire du « repérage » sur le site www.webencheres.com. La date de début des enchères sera connue dans quelques jours. Comptez sur nous pour vous donner le top départ.
Ce qui marche… ou pas

C’est la troisième fois que la ville de Boulogne propose au public de se réapproprier une partie du jardin éphémère. La première fois, c’est le jardin en hommage à Le Nôtre qui avait été vendu aux enchères. Certaines grosses pièces, dont le buste du fameux jardinier, n’avaient pas trouvé preneur. On ignore ce qu’elles sont devenues…

En 2015, la vente avait rapporté plus de 25 000€, avec quelques très belles enchères, pour les jarres ou encore les plantes. Cette année, les cactus (mis à prix selon les tailles entre 40 et 125€) trouveront-ils preneurs ? Réponse dans quelques semaines.

 

Par PATRICIA NOËL

Lire l’article sur le site

Both comments and pings are currently closed.

Les commentaires sont fermés.