Côtes-d’Armor. Le haras de Loudéac vendu aux enchères – 22/05/19

ouest-france

 

Propriété de la ville de Loudéac (Côtes-d’Armor), le bâtiment du haras, dans le quartier de la gare, sera vendu aux enchères en ligne. Il sera mis à prix à 52 000 €, le 5 juin, pour 36 heures. Les intéressés doivent présenter un projet solide.

Le haras de Loudéac (antenne du haras de Lamballe), crée en 1862, a connu une forte activité jusqu’aux années 1960. L’évolution du monde du cheval, des techniques de reproduction, le souci de réduction des coûts et la refonte de la carte des haras nationaux, au début des années 2000, entraînent nombre de ventes de haras nationaux, parfois aux collectivités elles-mêmes (Lamballe, Hennebont).

661922675d665375881cf4a90b25a3cf-cotes-d-armor-le-haras-de-loudeac-vendu-aux-encheres

 

Écuries, appartements, terrain…

À Loudéac, le haras conserve de la « monte en main » (technique de saillie naturelle entre une jument et un étalon proposée aux éleveurs) jusqu’en 2005.

Actuellement, le magnifique bâtiment en pierre de 279 m2, ceint de murs clos, ainsi que la longère attenante servent surtout de lieux de stockage pour les associations. Une cour intérieure, d’anciennes écuries, trois appartements et un terrain d’une superficie de 1 460 m2complètent le charmant tableau.

Le 5 juin, à 8 h du matin, l’ensemble du bien sera mis à prix 52 000 € sur le site webencheresimmo. Pour se porter acquéreur, il ne suffit pas d’aimer le cachet de l’ancien. La visite préalable du bien est obligatoire. Et le futur acquéreur devra présenter un projet solide.

 

Visite obligatoire

« Il ne s’agit pas d’une vente aux enchères sèche », insiste Valérie Videlo-Ruffault, adjointe à l’urbanisme. « On leur demande de formaliser leur projet. Nous travaillerons en amont avec les présélectionnés pour voir si cela tient la route financièrement, avant la conclusion de la vente », poursuit-elle.

Un bar ? Un restaurant ? Un espace de coworking ? « Nous aimerions, idéalement, que les lieux restent accessibles aux gens », souligne l’élue.

Les visites sont prévues les 1er, 3 et 4 juin, pour permettre aux intéressés de se faire une idée et de récupérer un numéro d’agrément numéroté, indispensable pour participer aux enchères.

 

Marion GONIDEC

Article en ligne ici

 

Both comments and pings are currently closed.

Les commentaires sont fermés.