Leers : chaises, tables, repasseuse, la ville vend son matériel aux enchères – 11/10/16

nordeclair

 

 

 

C’est une première à Leers. Ce mercredi, les internautes pourront, après s’être inscrits, avoir accès au patrimoine municipal. Sur le site en ligne de vente aux enchères, Webencheres.com, dédié aux collectivités locales et aux établissements publics, on y trouve des chaises, des tables ou encore une repasseuse.

À vos marques, prêts, partez ! Ce mercredi et pour la première fois, la ville de Leers se lance dans la vente aux enchères en ligne. Une idée née sous l’ère de Jean-Claude Vanbelle et validée lors d’un conseil municipal en une délibération : « Cette décision a été prise il y a quelque temps déjà mais il a fallu un peu de temps pour mettre tout cela en place », précise Jean-Philippe Andriès, le maire actuel.

2016-10-11_nordeclair

« Webencheres.com » est déjà utilisé par de nombreuses villes qui profitent de ce site pour se « débarrasser » d’objets dont elles n’ont plus l’utilité. Pour cette grande première, la ville met en vente des lots de chaises et de tables de bistrot en fer allant de 250 à 300 euros le lot mais également une repasseuse professionnelle à rouleaux à 700 euros.

Meubles « vintage »

« Plutôt que de jeter des objets à la benne, nous nous sommes dit que certains d’entre eux avaient une valeur marchande », explique le maire, convaincu également que les produits proposés intéresseront un public, à l’image des tables et des chaises « vintage » très tendance.

Ces objets proviennent tous de la ville, « les tables et les chaises ont longtemps été utilisées dans les salles polyvalentes de la commune », précise l’édile. Quant à la repasseuse professionnelle, elle était au foyer logement de Leers. « Peut-être qu’elle peut intéresser un collectionneur », suppose-t-il.

Seconde vie aux objets

En quelques clics, les internautes pourront donc acquérir ces objets qui s’offriront une seconde vie. Dès la fin de la vente, vous recevrez alors un e-mail de confirmation vous indiquant que vous avez remporté l’article. Les modalités de paiement et de retrait des articles (jour, heure, lieu, pièces à fournir) seront précisées dans cet e-mail.

Si les résultats sont probants, le maire l’assure, la municipalité « continuera à proposer des objets ». À l’heure où les villes sont en quête d’argent pour remplir leurs caisses de plus en plus maigres, voilà une belle opportunité de renouveler ses équipements à moindres frais.

Aurélie Jobard

 

Bientôt des tondeuses et autres outils de jardin?

Le site Deprat où sont actuellement hébergés les services techniques doit être démoli pour y construire des logements. Le grand ménage. Depuis quelque temps, la ville de Leers nettoie de fond en comble les services techniques de la ville situés actuellement sur le site Deprat voué à al démolition pour y construire des logements. En attendant, les agents des services techniques, paysagistes ou encore électriciens s’apprêtent à déménager dans un local de la zone de Roubaix-Est. La ville, qui loue ce bâtiment à hauteur de 60 000 € par an, pourrait bien, en vendant quelques objets dépassés sur le site des enchères, mettre quelques sous dans sa poche.

 

Lire l’article sur le site de Nord Eclair

Both comments and pings are currently closed.

Les commentaires sont fermés.