Rodez : La Ville met un coup de balai numérique dans ses entrepôts – 23/04/18

Centre-Presse

 

 

 

 

À l’instar d’autres collectivités, la municipalité a décidé de vendre son matériel réformé sur un site d’enchères en ligne.

2018-04-23_centrepresseaveyron

Jusqu’à très récemment, la Ville lorsqu’elle devait rénover son parc automobile, ses engins, ou encore tout le parc informatique, des agents se tournait alors vers celui qui fournissait le matériel neuf, pour l’inviter à reprendre l’ancien, en échange d’une petite ristourne sur les dernières acquisitions. Pour bénéficier de tarifs encore plus avantageux, la municipalité passe désormais par une centrale d’achats réservée aux collectivités.

 

Un site ouvert à tous

Mais si ces achats groupés permettent aux collectivités de réaliser d’importantes économies d’échelles, pas question toutefois d’espérer une reprise du matériel ancien. D’où l’idée de le revendre sur un site d’enchères en ligne. Le matériel est régulièrement entretenu et en parfait état de marche, il peut encore rendre service aux particuliers, analyse un employé de la Ville. À l’heure du développement durable et de la réduction des déchets, cela serait dommage de devoir jeter tout cela. Donc, on a choisi de recycler. Le principe est simple comme un site d’enchères en ligne. Seules les collectivités peuvent vendre, mais tout le monde peut acheter.

Pour cela il suffit de se connecter sur www.ville-rodez.fr ou sur le lien webencheres.com/rodez. La liste des biens mis en vente s’affiche. Ensuite, il n’y a plus qu’à s’inscrire – c’est gratuit – à enchérir… et à suivre la vente pour renchérir si quelqu’un de plus intéressé fait monter l’enchère. Au départ, les tarifs des différents articles sont fixés par la collectivité. Ils dépendent principalement du prix d’achat, de la décote et surtout de l’état du matériel.

Pour en savoir davantage, téléphoner au 05 65 77 87 47, ou se connecter sur www.ville-rodez.fr

 

Lire l’article sur le site de Centre Presse

Both comments and pings are currently closed.

Les commentaires sont fermés.